Coronavirus : plus de 200.000 morts, l’OMS met en garde contre les «passeports immunitaires»

Le seuil symbolique des 200.000 morts du nouveau coronavirus a été franchi samedi soir, dont près de 90% en Europe et aux Etats-Unis, au moment où l’OMS émettait des réserves sur la délivrance de «passeports immunitaires», une idée émise dans certains pays pour accompagner le déconfinement.

Décompte qui repart à la hausse…

Avec plus de 53.000 décès, les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts suivis par l’Italie (26.384), l’Espagne (22.902), la France (22.614) et le Royaume-Uni (20.319). Les Etats-Unis ont enregistré samedi soir un bilan journalier de 2.494 décès supplémentaires, un décompte qui repart à la hausse au lendemain du chiffre le plus bas en près de trois semaines (1.258).

Confinement…

La moitié de l’humanité reste confinée et en Espagne, troisième pays le plus endeuillé du monde, les enfants trépignent, pressés de sortir de leur maison pour la première fois depuis six semaines. Le pays, soumis depuis le 14 mars à un confinement extrêmement strict prolongé jusqu’au 9 mai inclus, interdisait jusqu’à présent aux moins de 14 ans de sortir, même accompagnés de leurs parents.

Avec AFP