Coronavirus – Ligue 1 : Edouard Mendy n’est pas contre une baisse des salaires…

Le gardien sénégalais de Rennes, Edouard Mendy, est d’avis avec le consensus trouvé entre les clubs et l’Union des footballeurs professionnels de France (UNFP) pour baisser leurs salaires en avril. Ce, en raison de la pandémie du covid-19 qui a affaibli financièrement les clubs. 

Mendy favorable à une réduction de salaire

« Je le ferais sans réfléchir », a assuré le portier sénégalais interrogé dans le quotidien sportif français, l’Equipe de ce vendredi.

« Il en va de l’avenir du club et de ses employés. Quand on est dans un club, on est dans une famille, on doit faire des efforts chacun de notre côté », a poursuivi le portier N°1 sénégalais, arrivé à  Rennes l’été dernier.

Les dessous de l’accord

Il ne s’agit pas de baisse de salaire à proprement parler même si les joueurs toucheront moins dans les prochaines mois. Il y aura décalages temporaires du paiement d’une partie des salaires des joueurs qui sera récupérée à l’issue de la saison, selon RMC Sport.

Concrètement, l’accord a été trouvé sur des tranches de diminution selon les salaires des joueurs. En dessous de 10 000 euros, le salaire ne changera pas. Entre 10 000 et 20 000 de salaire le décalage de la baisse sera autour de 20%. Elle sera ensuite de 30% entre 20 000 et 50 000, 40% entre 50 000 et 100 000 et plus de 50% pour tous les émoluments au-dessus de 100 000.

En acceptant de baisser leurs salaires en avril, comme le préconise l’accord entre la Ligue de football professionnel (LFP) et l’UNFP, les footballeurs de la ligue 1, ligue 2 pourront permettre à la trésorerie de leur club, mise à mal par l’absence de versements de droits télé, de rester dans le vert, écrit l’Equipe.

Les chaînes Canal Plus et Be In Sports ont décidé de suspendre leurs versements des droits prétextant le manque de compétitions à cause de la pandémie du Covid-19.