Coronavirus : Les Sénégalais d’Italie attendent l’aide promise par Macky Sall

Dans une allocution le 23 mars dernier, annonçant un couvre-feu au Sénégal pour lutter contre le coronavirus, le Président Macky Sall a aussi dévoilé une série de mesures pour permettre au Sénégal de traverser cette crise sanitaire sans précédent. La diaspora vivant en Italie soutient l’initiative et appelle à la mobilisation.

Les immigrés sénégalais vivant en Europe…

Le Président Macky Sall a décidé de dégager 1000 milliards de francs et une partie, environ de 50 milliards, pour venir en aide à la diaspora. « Nous remercions le Président de la République pour les mesures qui sont destinées à soutenir la diaspora durement impactée par cette épidémie », a souligné le Collectif Sortir du franc CFA.

…Attendent avec impatience le déblocage l’aide

Selon son représentant en Italie, Moustapha Diop, dans un communiqué, les immigrés sénégalais vivant en Europe attendent avec impatience le déblocage de cette aide promise par le gouvernement.

 Beaucoup se débrouillent dans le secteur informel 

A l’en croire, parmi les immigrés sénégalais en Italie et en Espagne, beaucoup travaillent dans la restauration ou se débrouillent dans le secteur informel comme vendeur. Depuis le début de cette épidémie, nombre d’entre eux ne peuvent plus travailler et sont totalement confinés sans aucun soutien. Ces fonds débloqués seront d’une grande aide pour tous nos compatriotes de la diaspora durement éprouvés par cette situation.

Que l’aide parvienne aux ayants-droit…

Aussi attire-t-il l’attention du Président Macky Sall sur la situation d’une grande partie de la diaspora. Pour que l’aide puisse parvenir à ces nombreux sénégalais entrés clandestinement en Europe et ne sont pas titulaires d’une carte consulaire. Et qui sont les plus impactés par le confinement en Europe.

…Sans aucune démarche clientéliste

Mais, il n’existe officiellement aucune structure associative ou communautaire qui regroupe tous nos compatriotes. Les autorités sénégalaises doivent définir des mécanismes clairs et transparents pour que cet argent aille réellement aux immigrés qui sont dans le besoin, sans aucune démarche clientéliste.