Coronavirus : devrait-on (aussi) porter des lunettes pour protéger nos yeux ?

D’après plusieurs médecins américains, il faudrait (aussi) porter des lunettes de protection contre le coronavirus. Explications.

Le 20 juillet dernier, le masque de protection contre le coronavirus était rendu obligatoire dans les « lieux publics clos » (cinémas, cafés, magasins…). Ce lundi 3 août 2020, nouvelle réglementation : le masque est désormais aussi obligatoire dans les « lieux publics ouverts » d’une dizaine de villes françaises – Biarritz, Lille, Tours, Nice, Laval, La Rochelle…
Sur le même sujet
masque
Coronavirus : ce qu’il ne faut (surtout) pas faire avec son masque

Va-t-on bientôt devoir compléter la « panoplie anti-coronavirus » avec des lunettes de protection ? C’est l’hypothèse avancée par le Dr. Anthony Fauci, conseiller de la Maison Blanche et directeur du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (aux États-Unis) : interrogé par la chaîne TV ABC News ce 29 juillet 2020, le médecin a souligné qu’il y a du tissu muqueux au niveau du nez, de la bouche, mais aussi… des yeux. « Théoriquement, il est nécessaire de protéger les muqueuses oculaires contre le virus : si vous avez des lunettes de protection, vous devriez donc les utiliser. »
Des lunettes de protection contre le coronavirus, pourquoi pas ?

« Les yeux constituent effectivement une porte d’entrée pour le coronavirus Sars-Cov-2 : si des particules virales (émises par une personne infectée et transmises par des postillons) atteignent les muqueuses oculaires, il existe un risque d’infection » reconnaît le Dr. Amesh Adalja, médecin au Johns Hopkins University Center for Health Security (États-Unis). Le virus peut également p********r dans l’organisme lorsqu’une personne qui porte des particules virales sur les mains se frotte les yeux, ajoute le spécialiste.

Faut-il porter des lunettes de protection contre le coronavirus ? Bien sûr, il n’y a (pour l’instant) aucune obligation. Les experts américains recommandent toutefois l’utilisation de lunettes de protection ou d’une visière dans les lieux où la distanciation sociale ne peut pas être respectée (les transports en commun, par exemple), et surtout chez les personnes les plus fragiles – en cas de maladie chronique, par exemple. « Les lunettes de vue apportent déjà une faible protection » concluent-ils.

À lire aussi :

Masque de protection : pourquoi les hommes le portent moins ?

Port du masque obligatoire : comment garder une belle peau ?

Comment inciter son enfant à porter un masque ?

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes