Coronavirus : 15 trucs à ne (surtout) pas faire avec son masque

Désinfecter son masque à la Javel, faire bouillir son masque, garder le même masque par forte chaleur… Voici10 mauvaises idées à éviter et des conseils pour sortir protégé !

Depuis le 11 mai 2020 – date du déconfinement – le port du masque de protection est recommandé dans les commerces et obligatoire dans les transports en commun. De plus, pour limiter la circulation du virus , les préfets peuvent depuis le 31 juillet -par arrêté- étendre l’obligation de port du masque aux lieux publics ouverts. Plusieurs villes de France, dont Paris, sont concernées.
Sur le même sujet
Porter le masque est recommandé dans la rue aussi
Port du masque obligatoire à Paris : les zones concernées
Le Premier ministre encourage le masque à l’extérieur

Le Premier ministre a durci le ton, mardi 11 août, invitant ainsi à « étendre le plus possible l’obligation du port du masque dans les espaces publics ». « Je le dis avec une forme de gravité: si nous ne réagissons pas collectivement, nous nous exposons à un risque élevé de reprise épidémique qui sera difficile à contrôler », a prévenu le chef du gouvernement lors d’un déplacement au CHU de Montpellier.

Rappelons que dès le 22 avril 2020, l’Académie Nationale de Médecine avait appelé tous les Français à porter « sans attendre » un masque de protection grand public, même artisanal, dès qu’ils sortent de chez eux. En l’absence de vaccin et de médicament efficace contre le Sars-Cov-2, « c’est le seul moyen pour empêcher la transmission du virus de personne à personne. »

À savoir. Pour être utilisé correctement (donc efficacement), le masque de protection doit couvrir intégralement la bouche, le menton et le nez. Il doit être porté pendant (maximum) 3-4 heures et être touché le moins possible.

Comment entretenir son masque de protection ? Pour les masques lavables et réutilisables, l’Association française de normalisation (Afnor) recommande un lavage en machine à 60 °C (cycle coton), pendant au moins 30 minutes. Il est possible de prévoir une « machine de masques » en conservant les masques de protection de toute la famille dans une boîte hermétique – qu’il faudra soigneusement désinfecter ensuite !

Il existe 2 types de masques : les masques jetables (qui ne sont pas réutilisables) et les masques lavables (qui sont réutilisables un certain nombre de fois). En outre, même s’ils restent moins efficaces que les masques produits de façon industrielle, les masques « alternatifs » en tissu cousus main peuvent également être utilisés ! À savoir. Les masques  » sanitaires  » ou les (fameux) masques FFP2 sont réservés aux personnels soignants. Ils ne sont pas vendus en pharmacie.

[VIDEO] Faut-il adapter le port du masque en extérieur par forte chaleur ?

À lire aussi :

Comment mettre (et utiliser) un masque de protection ?

Coronavirus et déconfinement : quelles sont les mesures ?

Déconfinement progressif : qui ? comment ?

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes