« Corona-Opportunisme » : Ces « cas contacts » d’Aliou Sall

« Le maire de Guédiawaye est déclaré positif au coronavirus. Si l’information a fait le tour du Sénégal et du reste du monde, c’est parce que le malade n’est pas comme les autres. Car, il est le petit frère du président de République. Et après ? Il est humain comme vous et nous c’est-à-dire exposé et vulnérable à toutes sortes de maladies. Seulement voilà, quand la famille présidentielle tousse, tout le Sénégal des « complexés » s’enrhume. Pour preuve, dès qu’Aliou sall a été déclaré « corona-atteint », de nombreux activistes et autres personnalités s’autoproclament en contact avec Son Excellence le frère ! Certains sont même allés même jusqu’à se faire mettre en…quarantaine. Et se faire tester à la Covid-19 tout en priant d’être négatif », martèle Le Témoin.
Le journal de s’en donner, dans sa livraison de ce vendredi, à cœur-joie : « Toute cette acrobatie sanitaire, digne d’un tape-à-l’œil, n’est autre qu’un moyen pour ces activistes de montrer leur collusion ou leur proximité avec Aliou Sall. Bien entendu, s’il s’était agi d’un voisin ou d’un parent qui aurait été testé positif, ils auraient noté tout contact avec lui ! Hasbounallah ! Soubokhouma ! Yalla Téré ! Comme quoi, il y a deux catégories de cas contacts au Sénégal : celle des pauvres et celle des nantis. Attention ! Celle des pauvres est une contamination de la honte, tandis que l’autre, à la « Aliou Sall », est celle de la notoriété. Bilahi, Walahi, le Sénégal des activistes, des opportunistes et des trafiquants d’influence… dou dème ! (Ne décollera pas) ».