Corée du Nord : La défense de la souveraineté nationale mise en pratique

107
Corée du Nord : La défense de la souveraineté nationale mise en pratique


Du 8 au 10 juin 2022 s’est tenue dans la salle de conférence au siège du Comité central (CC) du Parti du travail de Corée (PTC) la 5e session plénière élargie du 8e CC du PTC. Et le communiqué sanctionnant cette assise a, entre autres, mis en exergue, la capacité de défense nationale, la lutte contre l’épidémie, les mesures d’orientations prises dans le domaine de l’industrie… 

La réunion a fait un bilan intermédiaire sur l’état de l’e********n de la politique d’importance du Parti et de l’Etat de 2022 ayant une signification capitale au niveau de l’application des décisions du VIIIe Congrès du PTC, avant de déterminer l’orientation des affaires du second semestre et de délibérer des moyens d’action pour promouvoir vigoureusement et exactement d’importantes entreprises de l’Etat.

Sauvegarder la souveraineté nationale

Kim Jong Un, Secrétaire général du Parti du travail de Corée, a mis en évidence le renforcement successif de la capacité de défense nationale.
« Aujourd’hui, la sécurité de notre Etat s’avère si précaire dans son environnement et la situation à nos alentours pourra s’exacerber au pire », a-t-il dit.

« Une telle situation nous exige d’accélérer plus encore la réalisation de nos projets pour le renforcement de la capacité de défense nationale. Le droit de légitime autodéfense, c’est une défense de la souveraineté nationale ».

Le leader du PTC a spécifié le principe de lutte du peuple coréen qui ne « connaîtra aucune concession pour sauvegarder la souveraineté nationale, principe d’œil pour œil, dent pour dent et d’affronter l’ennemi pour le vaincre, et autres tâches militantes qu’accéléreront à tout prix les forces armées de notre République et le secteur de recherche de la défense nationale ».

Lutter contre l’épidémie et mesures industrielles

Entre autres, Kim Jong Un a présenté un rapport dans lequel il a précisé les moyens stratégiques et tactiques pour dissiper la crise de l’épidémie pernicieuse, rétablir la stabilité et promouvoir avec vigueur la construction de la capacité antiépidémique de l’Etat, capacité de faire face à la crise.

Le grand succès appréciable marquant l’e********n de la politique économique de l’Etat peut s’expliquer par le maintien sûr de la stabilité et du rythme de développement en dépit des circonstances antiépidémiques d’urgence imprévues.

Le Dirigeant de la révolution Juche a éclairé également l’orientation de lutte et les mesures d’application du deuxième semestre concernant les secteurs industriels-clés notamment la métallurgie, la chimie, l’électricité et l’industrie houillère.