Corée du Nord: Kim Jong-un se félicite de l’amitié «invincible» avec Pékin

Ce vendredi 21 juin, le président chinois Xi Jinping regagne Pékin après une visite présentée comme triomphale en Corée du Nord. Le dirigeant Kim Jong-un s’est félicité d’avoir ravivé l’amitié « invincible » avec son grand voisin.

Aucune annonce immédiate d’accord, aucune promesse de dénucléarisation, mais de grandes déclarations d’amitié et de soutien : Xi Jinping et Kim Jong-un ont surtout affiché leur proximité et la solidité de leur alliance, après quelques années de relations tendues. Et c’est là le principal message de leur rencontre.
Médiateur
Xi Jinping veut se présenter en médiateur dans la crise nucléaire coréenne. Il devrait transmettre le résultat de ses discussions avec Kim au président américain Donald Trump la semaine prochaine, en marge du sommet du G20 à Osaka. Selon l’agence de presse Xinhua, il aurait mentionné la dénucléarisation à plusieurs reprises.
De son côté, Kim Jong-un a accusé les États-Unis – sans les nommer directement – de ne pas « répondre activement » à ses prétendus « efforts pour apaiser les tensions ».
Soutien du « grand frère » chinois
S’il ne semble rien avoir obtenu dans l’immédiat en termes d’allègement des sanctions ou de coopération, le dirigeant nord-coréen a tout de même réussi l’essentiel : dans un contexte de tensions grandissantes avec les États-Unis, il a montré à sa population et à ses apparatchiks qu’il pouvait compter sur le soutien du « grand frère » chinois.