Coopération : Le Japon et le Sénégal, 60 ans de relations diplomatiques…

Une importante délégation japonaise, constituée d’une mission conjointe des secteurs public et privé, pour la promotion du commerce et de l’investissement en Afrique s’est rendue au Sénégal. Une mission dirigée par S.E.M. NAKATANI Shinichi, Vice-Ministre Parlementaire, Chargé des Affaires étrangères du Japon qui a fait face à la presse, ce jeudi. Une rencontre lors de laquelle Amadou HOTT, Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération et S.E.M. ARAI, Ambassadeur du Japon ont signé une déclaration conjointe à l’issue du comité économique.

La première édition du Comité Economique pour la Promotion de l’Investissement des Entreprises Japonaises au Sénégal s’est tenue le 20 février 2020 à Dakar sous la co-présidence de S.E.M. Amadou HOTT, Ministre de l’Economie, du Plan, et de la Coopération et S.E.M. ARAI Tatsuo, Ambassadeur du Japon au Sénégal, à l’occasion de la visite de la mission japonaise conjointe public – privé pour la promotion des investissements en Afrique, dirigée par S.E.M. NAKATANI Shinichi, Vice-Ministre parlementaire chargé des Affaires Etrangères du Japon.

Sur le Comité…

Le Comité est une initiative née lors de la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD) 7 qui s’est tenue en fin août 2019 à Yokohama, Japon. En effet, S.E.M ABE Shinzo, Premier Ministre du Japon, et S.E.M. Macky SALL, Président de la République du Sénégal, y ont convenu de mettre en place un comité local mixte pour la promotion des investissements japonais au Sénégal. Les organes concernés des deux pays ont approuvé, après discussions, le lancement du Comité selon les modalités mentionnées ci-dessous :

Ainsi, l’objectif de ce Comité est d’attirer plus d’investisseurs japonais au Sénégal, de faciliter la prise de décision pour la promotion de l’investissement du secteur privé japonais au Sénégal, en partenariat avec le secteur privé sénégalais, mais aussi faciliter la résolution des difficultés rencontrées par les parties prenantes au cours de l’exécution des projets.

La mise en place ce Comité lors de la TICAD7…

« Je suis d’autant plus heureux de prendre part à ce Comité qu’il se tient à l’occasion de la visite au Sénégal d’une mission économique public-privé pour la promotion de l’investissement du Japon au Sénégal, dirigée par Son Excellence Monsieur NAKATANI Shinichi, Vice-Ministre Parlementaire chargé des Affaires étrangères du Japon. En effet, Son Excellence Monsieur ABE Shinzo, Premier Ministre du Japon et Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal se sont mis d’accord pour mettre en place ce Comité lors de la TICAD7 qui s’est tenue en août 2019 à Yokohama au Japon. Monsieur le Ministre HOTT s’y est d’ailleurs rendu à cette occasion…« , s’est réjoui l’ambassadeur du Japon au Sénégal.

Le PSE…

Pour M. Arai Tatsuo, « avec le Plan Sénégal Émergent, le Sénégal s’est inscrit dans la voie du progrès et le Japon lui apporte tout son soutien pour amplifier ses efforts et mettre en œuvre tout son potentiel. Les entreprises japonaises s’intéressent de plus en plus à ce pays ami connu pour sa stabilité politique et sa croissance économique en constante progression. J’espère que ce Comité permettra d’élargir les activités des entreprises japonaises déjà installées et de favoriser l’installation d’autres entreprises japonaises au Sénégal… »

« J’ai eu le privilège d’engager des pourparlers bilatéraux avec…« 

Pour sa part, S.E.M. NAKATANI Shinichi, Vice-Ministre Parlementaire, Chargé des Affaires étrangères du Japon, au premier Comité économique Japon-Sénégal a rappelé sa précédente visite au Sénégal, en novembre dernier. « J’ai eu le privilège d’engager des pourparlers bilatéraux avec Son Excellence le Président SALL et Son Excellence le Ministre des Affaires étrangères BA. C’est avec un grand plaisir que je suis de retour au Sénégal, en particulier pour cette année spéciale, qui marque le 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Japon et le Sénégal…« , rappelle-t-il que le milieu des affaires japonais continue de s’intéresser de plus en plus au Sénégal, « qui est l’un des pays africains les plus stables politiquement, et a continué de croître sur la base du Plan Sénégal émergent (PSE)« .

Plaidoirie pour les entreprises japonaises…

« Je crois que plus les investissements privés japonais au Sénégal évoluent, plus il y aura des créations d’emplois et plus de transferts de technologies au Sénégal. C’est ainsi que notre coopération contribuera aux efforts du Sénégal dans la réalisation des objectifs de développement durable« , espère-t-il que les entreprises japonaises bénéficieront du potentiel dynamique sénégalais…