Contribution au Force Covid-19 : Le milliard de Tahirou Sarr fait des émules dans la diaspora

Tahirou Sarr, le peuple reconnaissant te dit merci. L’histoire retiendra que face à une situation difficile qu’a traversé la nation sénégalaise qui a eu à faire appel à ses fils pour survivre et faire face à un péril mondial dévastateur du Covid 19 pour l’être humain, tu as eu à poser un acte inédit en déboursant un milliard de francs CFA de ton propre argent.

S’il est vrai, comme le dit l’adage, que les êtres humains apparaissent, passent et disparaissent et les faits restent. Il est aussi vrai que ces derniers resteront, sans aucun doute possible, avec les noms de leurs auteurs.

Ainsi, Tahirou Sarr, tu dois t’estimer heureux d’être rentré, à travers ton geste a l’endroit du peuple sénégalais, dans l’histoire de ton propre pays de façon glorieuse et par la grande porte. Tes enfants, tes petits enfants ainsi que tous ceux qui te sont chers doivent et devront s’estimer heureux du fait de ton geste qui les honore, qui honore le secteur privé sénégalais et qui rend fier ta famille et ta génération.

Dans un contexte où une course effrénée à l’avoir et pour les biens matériels fait rage dans le Sénégal de ce début du 21 siècle, un geste, de cette ampleur mérite d’être salué et loué par tout sénégalais reconnaissant.

Une reconnaissance symbolique qui n’est certes pas à la hauteur de ton geste mais qui reste importante en ce sens qu’elle constitue, pour les autres compatriotes à qui Dieu a gratifié d’un certain avoir et qui hésiteraient encore à se jeter comme tu as eu à le faire, un stimulant nécessaire et une source d’encouragement manifeste.

Autant, l’histoire devra retenir ton geste, autant elle devra retenir que des millions de sénégalais étaient contents au moment des faits et l’avaient vivement exprimé à travers les radios, les télévisions, les journaux, dans les « grands palaces », dans les salons, dans les chambres, dans les bureaux et autres lieux de travail. Cette lettre, à toi adressée, rentre ainsi dans ce sens.

Tahirou, Chaque individu fait et agit selon ses possibilités et selon son niveau de générosité. Je souhaiterais, au moment où les faits seront évoqués dans les années à venir, dans le ou les siècles à venir, que je sois cité parmi ceux qui étaient présents et qui avaient magnifié ton geste.

Car, si des millions de sénégalais expriment une satisfaction pour ce geste d’une rare beauté et expression d’une rare générosité, certains par jalousie ou par méchanceté naturelle et gratuite, rament à contre-courant, vocifèrent et l’expriment à leur façon quoi qu’insignifiants de par le nombre.

Que l’histoire retienne ainsi mon nom et à travers le mien, ceux des sénégalais et sénégalaises reconnaissants envers toi et qui s’identifient à ce texte. Honnis qui mal y pense!

Malick Cissé

Expert en France (Clichy)