Contre toute tentative de politisation du dossier des 94 milliards : Pastef/Les Patriotes …

Les militants de Pastef/Les Patriotes vont, ce samedi 16 novembre 2019, battre le macadam dans les rues de Bignona pour disent-ils, «faire face au harcèlement venant du régime en place dont  leur leader politique Ousmane Sonko est victime». Une marche que se veut pacifique les camarades d’Ousmane Sonko dans la capitale du Fogny qui entendent également s’opposer à toute tentative de politisation du dossier judiciaire relatif à l’affaire dite des 94 milliards.

Soutenir Ousmane Sonko dans le bras de fer qui l’oppose au pouvoir en face, c’est l’une des principales raisons qui ont  poussé les camarades d’Ousmane Sonko, à Bignona, à descendre ce samedi 16 novembre 2019 dans les rues. «Nous allons battre le macadam ce samedi matin, à travers les artères de la ville de Bignona, pour dire non au  harcèlement dont notre président Ousmane Sonko est victime. Une «guérilla» venant surtout du régime en place dirigé par le Président de la République Macky Sall», explique le chargé de communication de Pastef/Les Patriotes à Bignona, Yaya Diémé. A l’en croire toujours, «nous avons appelé à la grande mobilisation de tous nos militants qui vont venir de tous les coins du département de Bignona contre toute tentative de  politisation du dossier judiciaire relatif au 94 milliards», a ajouté M. Diémé. Des marcheurs qui vont, soutiennent-ils, arboré des tee-shirts à l’effigie d’Ousmane Sonko avant de scander des slogans au régime en place. «Cette marche est une manière pour nous de dire encore à Macky Sall que nous sommes là et que nous ferons face à lui et à son régime», a soutenu Yaya Diémé. Pour rappel, dans l’affaire des 94 milliards Ousmane Sonko a accusé Mamour Diallo, l’homme d’affaires Tahirou Sarr et d’autres personnes d’avoir détourné cette grosse manne financière (94 milliards de FCFA).