Contre-manif des jeunes boucliers : L’Apr rappelle à l’ordre l’Apr

Le Collectif Noo Lank Noo Bagn a envisagé d’organiser un sit-in ce vendredi à la place de l’indépendance. Ce, pour protester contre la hausse du prix de l’électricité et exiger la libération de Guy Marius Sagna et Cie. Au même moment et au même endroit, des membres de la mouvance présidentielle connus sous l’appellation des jeunes boucliers de la République, veulent aussi organiser une contre-manifestation. Idée contre laquelle se dresse le mouvement national des arabisants républicains. Ces membres du parti présidentiel soulignent que le Collectif Noo Lank a bien le droit de manifester.

Habib Ndiaye n’y est pas allé par quatre chemins pour rappeler à l’ordre ses camarades de parti. Sans vouloir faire dans la dentelle, le responsable du bureau national du mouvement national des arabisants républicains a jugé anormal que des jeunes de l'(Apr) veuillent manifester le même jour que le Collectif No Lank. « Ces jeunes, membres de notre parti devraient être cohérents dans leur démarche. Ils ne respectent même pas les institutions du pays« , a-t-il notamment déclaré sur Rfm.

Itinéraire du Collectif Noo Lank 

Il est clair : de la place de l’indépendance au Palais présidentiel, a rappelé l’arabisant, ajoutant qu’il n’y trouve aucun problème. Selon lui, ces jeunes du parti (Ndlr: Apr) ne respectent pas la Constitution qui reconnait – d’ailleurs – le droit de manifester pacifiquement. « C’est du sabotage et ils seront responsables de tout incident ce vendredi. Je répète, je suis de la mouvance présidentielle, mais il faut dire la vérité quand il le faut« , peste-t-il.

Hausse du prix de l’électricité au Sénégal

Le Collectif Noo Lank Noo Ban, composé de 31 organisations, s’est dressé contre la hausse du prix de l’électricité au Sénégal. Une mesure ayant valu à Guy Marius Sagna, Dr Babacar Diop et Cie d’être incarcérés. Ils ont manifesté devant les grilles du Palais de la République et été arrêtés pour participation à une marche interdite.