Confidences d’un ancien candidat à l’immigration clandestine devenu président de…

Près de 500 jeunes, tous habitants de Thiaroye-sur-Mer ont péri en mer en voulant rejoindre l’Espagne en 2006. 13 ans après ce drame, Moustapha Diouf, candidat malheureux à la migration clandestine est aujourd’hui à la tête de l’association des jeunes rapatriés (Ajrap) de ladite localité.
 Il a comme objectif de combattre l’immigration en mettant en place des formations. Par ailleurs, le pêcheur de Thiaroye-sur-Mer se souvient toujours de ces moments douloureux passés en mer. Il lance un cri de cœur aux autorités pour soutenir la jeunesse afin de réduire l’immigration.