CONFIDENCE – Pikine: « Mon copain teudé nama 5 fois ba paré tekssi ma dima…»

Le sieur Pape Guéye comparaissait hier devant la barre du Tribunal des flagrants délits de Pikine-Guédiawaye. Ce mécanicien âgé d’une vingtaine d’années était poursuivi pour les faits de v**l. En effet, ce bonhomme a été traîné devant cette juridiction de jugement par sa copine.

Celle-ci l’accuse tout simplement de l’avoir v**lé au moins à cinq reprises. A l’enquête préliminaire, le prévenu avait reconnu en partie les faits. Toutefois, il avait précisé qu’il n’avait jamais contraint sa petite amie à entretenir avec lui des relations sexuelles. A l’en croire, lui et sa copine, sortaient ensemble, depuis pratiquement deux ans. Il a même souligné, que leurs parents respectifs étaient au courant de cette relation. Mais, coup de théâtre. A l’instruction d’audience, le prévenu s’est rétracté. Il a ainsi balayé d’un revers de la main, ses propos pourtant consignés dans le procès-verbal de police, de même que les allégations de sa copine. Mais cette dernière, a campé sur sa position. Au moment des faits, elle n’avait pas encore 18 ans.

« La première fois, c’était dans sa chambre. Mais tout le reste, c’était au niveau du garage de leur maison », a-t-elle soutenu. Pour l’avocat de la partie civile, les faits sont d’une extrême gravité. « Le prévenu a utilisé la faiblesse mentale de la victime qui souffrirait de troubles psychiques pour abuser d’elle », a-t-il dit. C’est la raison pour laquelle, il a demandé en guise de dommages et intérêts pour toutes causes de préjudices confondus, la somme d’un demi million de F Cfa. La représentante du ministère public a requis deux ans dont un an ferme à l’encontre du prévenu. Dans ses effets de manches, l’avocat du mécanicien a plaidé une application bienveillante de la loi. Pour lui, son client est un délinquant primaire, n’ayant jamais eu maille à partir avec la justice.

« Pape Guéye a été victime d’une erreur de jeunesse », a-t-il ajouté, pour espérer le tirer d’affaire. Finalement, le prévenu a été condamné à deux ans dont six mois ferme. Dans la foulée, il devra allouer une fois libre, la somme de 500.000 Cfa à la partie civile. Et ce, en guise de dommages et intérêts renseigne actunet