Concertation nationale sur la transition : Pas de nouveau report ni d’annulation

Contrairement aux rumeurs faisant état d’un nouveau report après celui du week-end dernier de la concertation nationale au sujet de la transition, le CNSP maintient le démarrage de ces assises sur ce samedi. Dans un communiqué lu par le colonel Ismaël Wagué, porte-parole du CNSP à l’occasion d’un bref point de presse tenu jeudi au camp de Kati, on note cependant une modification dans le format initial de la rencontre : les concertations débuteront samedi, non seulement à Bamako, mais également dans les capitales régionales du pays.

Dans les capitales régionales, ce sont les gouverneurs qui auront la charge de diriger les travaux, lesquels travaux ne dureront qu’une journée et auront pour objectif, selon la junte, de « valider les termes de références » de ces concertations. La phase nationale de ce grand rendez-vous décisif se poursuivra du 10 au 12 septembre 2020 avec la participation des délégués régionaux, nationaux et ceux de la diaspora.

« Le Comité National pour le Salut du Peuple porte à la connaissance de tous que la concertation nationale sur la transition débutera le samedi 5 septembre 2020 à Bamako au Centre International de Conférence de Bamako et dans les capitales régionales par la tenue d’un atelier de validation des termes de référence sous la direction des gouverneurs. » ; telle est intégralité de la déclaration lue par le colonel Wagué.