Comment opérer une réclamation Transavia ?

Vous avez rencontré un retard, une annulation de vol ou un refus d’embarquement à cause d’un surbooking avec la compagnie aérienne Transavia. Pour ce faire, vous désirez opérer une réclamation Transavia. Mais, compte tenu des rumeurs selon lesquelles ces types de réclamations ne connaissent jamais une fin heureuse, vous êtes découragé et désirez abandonner. Ne vous faites plus de soucis ! Peut-être qu’en découvrant mon témoignage dans cet article par rapport à cette réclamation, vous saurez les différentes conditions à remplir pour obtenir gain de cause lors d’une réclamation.

Pourquoi certaines personnes ne sont-elles pas remboursées ?

Il faut reconnaître que plusieurs personnes ont été victimes de cette situation d’annulation de vol ou de retard sur plusieurs heures et ont engagé un processus de remboursement sans avoir eu gain de cause. Ayant été victime d’une annulation de vol (dont la responsabilité incombait largement à la compagnie Transavia) sans être prévenu dans le délai recommandé, j’ai pris la décision de faire des investigations pour mon indemnisation. 

Au cours de mes recherches, j’ai relevé que si les démarches de certaines personnes n’aboutissaient pas, cela est relatif à plusieurs raisons. Parmi ces dernières, on retrouve :
 

  • L’ignorance des textes en vigueur ;
  • La non-prise en compte des conditions du report et autres mesures ;
  • Ou bien qu’elles ne bénéficient pas d’un sérieux accompagnement.

Comme vous l’aurez certainement compris, il existe des dispositifs qui encadrent cette réclamation. En plus de ces lois, certains critères sont également importants pour opérer une réclamation Transavia.

Transavia et la législation européenne

La compagnie Transavia dont le siège social est basé à Haarlemmermeer est soumise à la règlementation en vigueur dans l’Union européenne. En effet, vous pouvez bénéficier de la protection du dispositif européen (CE) n° 2261/2004 à la seule condition que votre vol décolle ou atterrisse dans l’un des aéroports qui se trouvent au sein d’un pays qui fait partie de l’Union Européenne. Cependant, il convient de relever que cette loi protège les passagers qui font l’objet d’un retard important et dont leurs vols sont annulés d’une part. D’autre part, cette protection concerne également ceux qui ont subi un refus d’embarquement en raison d’un surbooking.

Si la compagnie aérienne décolle dans un pays hors de l’UE, mais atterrit dans l’espace européen,

alors la règlementation s’applique également en cas de préjudice ou perte de bagages. Ainsi, je vous affirme que vous pouvez également émettre une demande Transavia de réclamation bagage en cas de perte.

En outre, la règlementation 261/2004 de l’UE oblige Transavia à vous fournir un rafraîchissement et une alimentation. Si le vol est reporté au lendemain, elle prend en charge également votre hébergement, votre transport, vos appels téléphoniques et l’envoi d’emails. Vous devez systématiquement tirer profit de ce droit après :

  • 2 heures de retard pour un vol de courte distance de moins de 1500 km ;
  • 2 heures de retard pour un vol d’une distance moyenne comprise entre 1500 km et 3500 km ;
  • 3 heures de retard pour un vol d’une longue distance supérieure à 3500 km.

Après un retard de plus de 5 heures, vous pouvez demander un remboursement à la hauteur du coût de votre billet d’avion sur des plateformes spécialisées pour votre réclamation vol retardé. Vous avez aussi la possibilité d’émettre une requête dans le but de vous trouver une solution alternative pour votre transport. 

Enfin, pour demander une Transavia réclamation remboursement, vous disposez de 5 années.

Autres critères à respecter

Vous ne devez pas vous baser uniquement sur cette loi pour entamer une réclamation remboursement. En vérité, la compagnie aérienne a le devoir de vous prévenir de l’annulation de votre vol au plus tard 14 jours avant votre embarquement, ce qu’elle n’a pas fait dans mon cas.

Donc, si Transavia a pris le temps de vous contacter pour vous confirmer l’annulation de votre vol 14 jours avant, alors vous ne pourrez plus solliciter la protection de la loi européenne. Cet intervalle de jours est considéré comme raisonnable. Pendant ces jours, vous pouvez mieux vous organiser, et la compagnie peut également résoudre le problème auquel elle est confrontée.

Les conditions d’annulations sont importantes dans la démarche

Il faut ajouter que le report, l’annulation ou le blocage du vol peuvent subvenir pour différentes raisons. Ainsi, en plus de ces conditions, il faudrait que la responsabilité de la compagnie soit réellement engagée pour que vous montiez un dossier de réclamation remboursement Transavia. 

À titre illustratif, si l’annulation ou le retard de votre vol est relatif à des conditions météorologiques instables ou que la piste est enneigée et autres, cela n’est pas une situation imputable à la compagnie de transport aérien. En revanche, si le préjudice est dû au retard d’un pilot, à une panne technique ou à une grève du personnel, vous pouvez commencer à préparer votre dossier de réclamation Transavia pour obtenir un remboursement.

Les moyens à utiliser pour obtenir un remboursement

Pour ma situation de réclamation vol retardé, j’ai fait confiance au service de réclamation Transavia. En effet, après avoir posé mon problème, j’ai envoyé la demande de réclamation par email avec les preuves sur recommandation. Après quelques jours, j’ai recontacté le service réclamation par email pour connaître l’état d’avancement de ma demande. 

N’ayant eu aucun retour, je suis donc passé par une Start Up qui a fait les démarches à ma place. Quelques mois plus tard (je crois 3), je reçois un email qui m’informe d’un versement d’un montant de 400 euros pour le remboursement de mon vol manqué sur mon compte. Je n’en revenais pas, car plusieurs personnes me disaient qu’il était impossible de se faire rembourser. Il faut noter qu’il y a eu un léger retard dans le paiement, mais ce n’est pas alarmant. Par ailleurs à titre personnel de ma première démarche je n’ai jamais eu aucun retour de la compagnie…

Ainsi, j’ai conclu qu’en remplissant toutes les conditions nécessaires, avec un peu de patience, que le meilleur moyen pour le service réclamation Transavia afin de satisfaire votre requête était de passer par des compagnies spécialisées. Vous pouvez également vous faire accompagner si vous le désirez par un avocat que vous payez. Mais, le prix d’un avocat pour des particuliers comme nous, plus le temps de la prise en compte beaucoup trop long et cher.
Réclamation Transavia, à combien prétendre ?

La valeur du remboursement varie essentiellement en fonction de la distance de votre vol. Pour une injustice relative à un vol de courte distance inférieure à 1500 km, vous pouvez vous attendre à 250 euros. Si le préjudice est relatif à un vol d’une distance moyenne comprise entre 1500 km et 3500 km, vous pouvez prétendre à 400 euros. Cependant, si la distance du vol est supérieure à 3500 km, vous pouvez espérer une indemnisation de 600 euros.