Accueil Sports Lutte Sénégalais Combat de Lutte-19 décembre : Tapha Tine et Boy Niang 2 se...

Combat de Lutte-19 décembre : Tapha Tine et Boy Niang 2 se promettent la guerre

Tapha Tine et Boy Niang 2 ont accordé chacun une interview à la chaîne Leewtoo TV. En bon compétiteurs et sûrs de leurs forces, les deux lutteurs ont assuré que le spectacle sera au rendez-vous le 19 décembre prochain.

De retour de France depuis début novembre où il s’y préparait pour son futur combat, Boy Niang 2 a affirmé, dans un entretien, transcrit par Sunu Lamb, être prêt physiquement pour sa rencontre contre Tapha Tine. « En France, j’ai augmenté la lutte, la bagarre, l’explosivité et la rapidité, puisque nous sommes en sport de combat. Je suis prêt sur tous les plans », déclare-t-il en faisant allusion à son duel contre Tapha Tine le 19 décembre. Par la suite, le lutteur de Pikine n’a pas manqué de lancer un avertissement à son futur adversaire : « je lui demande seulement de se préparer, car il a un adversaire qui adore les rencontres au sommet. Je donne tout ce que j’ai lors de mes sorties ». Il poursuit :« Je lui rendrai coup pour coup. La bagarre qu’on lui prête ne lui appartient pas. » Le pensionnaire de l’écurie De Gaulle a tenu à rassurer ses fans sur l’issue du combat qu’il croit qu’il lui serait favorable. Confiant de ses capacités, Boy Niang se dit prêt à faire fi d’une pratique prisée par les lutteurs : « J’irai chercher des prières, mais je ne compte pas sur le mystique pour le battre ».

« L’affaire se passera dans l’arène », Tapha Tine

Trois jours après la diffusion de l’entretien de Boy Niang, la chaîne spécialisée en lutte a publié celle que lui a accordée Tapha Tine. Là aussi, le lutteur de l’écurie Baol Mbollo s’est montré confiant. « L’affaire se passera dans l’arène. Tous les accompagnateurs vont sortir de l’enceinte et il n’y aura plus que lui, moi et les arbitres » avertit-t-il. Le combat devant avoir lieu à l’Arène Nationale de Pikine, Boy Niang 2 devrait vraisemblablement avoir l’avantage du terrain. Une perspective qui n’effraie pas Tapha Tine : « Cela ne me fait pas peur de lutter à Pikine. J’ai des supporters là-bas et je compte venir pour gagner ». A l’inverse de son antagoniste, le représentant de Baol Mbollo a décidé de rester au Sénégal pour préparer ce combat. « Il y a de bonnes salles et de bons cadres de préparation au Sénégal. J’ai eu la préparation que je voulais ici et je n’attends que le jour-J pour faire la différence », assure le lutteur. Avant le grand rendez-vous du 19 décembre, un face-à-face entre les deux combattants ‘’devrait’’ avoir lieu ce 25 novembre. Devrait ? Depuis la signature du contrat entre les deux hommes, ils n’ont plus depuis lors partagé le même plateau. Pape Thialis Faye, promoteur du combat, espère vaincre le signe indien le 25 novembre au stade Iba Mar Diop. closevolume_off

Quitter la version mobile