Colonel Kébé : « Dans l’histoire du Sénégal, Sonko est l’opposant politique le plus persécuté, diffamé…

169
Colonel Kébé : « Dans l’histoire du Sénégal, Sonko est l’opposant politique le plus persécuté, diffamé...


Le colonel à la retraite, Abdourahim Kébé, chargé des questions de défense et de sécurité publique pour le parti Pastef, trouve que dans l’histoire du Sénégal, Ousmane Sonko est l’opposant politique le plus persécuté, diabolisé, diffamé, brimé et insulté par « un pouvoir au crépuscule de son règne et qui a fini d’installer le pays dans la dictature la plus implacable et la plus sanglante d’Afrique ».

PUBLICITÉ

« Dirigé par un autocrate qui étend son emprise tyrannique et maléfique sur tous les organes de la république censés garantir l’État de droit, le Sénégal est devenu ce que Trump qualifiait de « Shithole country » [un pays de m***e] », dénonce Abdourahim Kébé.

Selon le colonel à la retraite, « la violence inouïe exercée sur les opposants, sur Ousmane Sonko en particulier », est la marque de la couardise d’un régime roublard qui refuse le combat à la loyale au profit d’intrigues de palais anti-démocratiques pour écarter tout adversaire politique sérieux.

« Gagnée par une psychose délirante d’une perte de pouvoir actée, l’équipe dirigeante devient dangereuse pour le pays et le peuple », fustige-t-il. Pour le chargé des questions de défense et de sécurité publique pour le parti Pastef, le Sénégal a besoin de paix et de stabilité. Et cette paix est entre les mains du président de la République.

A l’en croire, toute la tension actuelle résulte de ses velléités à liquider son opposant en chef et à violer la constitution pour justifier une 3e candidature aux présidentielles de 2024.

« À cet effet, Ousmane Sonko doit être écarté coûte que coûte et à n’importe quel prix. Aucune valeur ou morale ne saurait prévaloir. Des crapules de la République, c’est-à-dire des individus sans principes, capables de commettre n’importe quelle bassesse, sont à l’œuvre. D’où le complot puéril et nauséabond qui, loin de répulser les sénégalais, produit l’effet inverse en incrustant davantage le leader de PASTEF dans le cœur de ses compatriotes », dénonce-t-il.

#ColonelKébé #MackySall #OusmaneSonko