Cohabitation : « Notre droit constitutionnel est bien armé pour supporter » cette éventuelle, (Ngouda Mboup)

73
Refus de réceptionner les documents de Yaw : « La Commission commet un abus de pouvoir et viole la loi », Ngouda Mboup


Dans un post, mardi, Ngouda Mboup s’est invité, à nouveau, sur le débat concernant l’éventualité d’une cohabitation politique à la suite des élections législatives.

« Notre droit constitutionnel est bien armé pour supporter une éventuelle cohabitation comme il a su supporter la concordance de majorités depuis 1960 », a notamment écrit l’enseignant-chercheur en droit public à l’Ucad.

Puuple

Selon M. Mboup, c’est au Peuple souverain (détenteur du suffrage universel), lui seul, de déterminer quelles forces politiques doivent gouverner le pays et dans quel sens.

Résultats provisoires

Dans l’attente de la totalité des résultats provisoires des électionL législatives de dimanche, une cohabitation ne semble pas impossible à l’Assemblée nationale. Une victoire de l’opposition marquerait une première dans l’histoire du pays. A suivre