Coalition anti-jihadiste : Berlin refuse d’envoyer des troupes en Syrie…

Tel que le lui demandent les Américains, Berlin refuse d’envoyer des troupes en Syrie même s’il continue d’apporter sa contribution dans la lutte contre Daech.
Seulement, outre-Rhin, l’engagement de la Bundeswehr dans des opérations extérieures donne toujours matière à débat… Et le contexte politique ne s’y prête pas forcément, étant donné que les conservateurs de la CDU/CSU et les sociaux-démocrates du SPD qui forment actuellement la [fragile] coalition gouvernementale sont régulièrement en désaccord sur les questions militaires.
Aussi, la réponse de Berlin à la requête américaine n’a pas tardé. « Quand je dis que le gouvernement allemand a l’intention de maintenir son dispositif au sein de la coalition contre le groupe État islamique, comme nous le savons cela n’inclut pas de troupes terrestres », a affirmé Steffen Seibert, le porte-parole du gouvernement, lors d’un point-presse, ce 8 juillet, rapporte zone militaire.
« Depuis plusieurs années, l’Allemagne apporte une contribution importante et reconnue sur le plan international à la coalition anti-EI » et « nous sommes à présent en discussion avec nos alliés américains sur la manière dont doit se poursuivre l’engagement dans la région », a expliqué M. Seibert.