Christophe Maé «heureux» de pouvoir aider financièrement ses parents

Alors qu’il sort son nouvel album, La vie d’artiste, Christophe Maé n’oublie pas d’où il vient et tient à aider sa famille tant qu’il le peut.

Un homme généreux. Depuis, ses débuts à chanter dans la rue jusqu’au succès, Christophe Maé n’a pas changé. Il n’oublie pas d’où il vient et tient à aider ses proches autant qu’il le peut. «Je suis un fils d’artisans. Mes parents étaient commerçants pâtissiers», a-t-il rappelé au Parisien. Du côté de sa belle-famille aussi, les parents sont d’origine modeste. «Le père de ma femme était mineur de fond.»

Face aux revenus auxquels ses parents et ceux de Nadège, sa femme, peuvent prétendre, il n’y a pas de question pour Christophe Maé: il les aide. «Je vois la retraite qu’ils touchent. Heureusement que je gagne quatre sous pour les aider», a-t-il affirmé. Et si tout cela semble évident pour le chanteur, c’est bien parce que lui aussi a connu la galère: «À 18 ans, j’allais faire la manche avec ma guitare et mes potes. »

Un homme amoureux

Christophe Maé sort un nouvel album intitulé La vie d’artiste. Les thématiques’ L’amour et le partage, comme toujours. Le chanteur a récemment dévoilé le clip de son titre Les Gens. Un titre comme son nom l’indique qui parle des autres et du vivre ensemble, mais aussi de sa femme, Nadège. «C’est une chanson où je conclus en disant « au milieu de tout ça, nous deux ». Nous deux avec notre vie.On s’est construit un peu ensemble, ça fait seize ans que nous sommes ensemble. On a deux petits gars donc c’était important pour moi qu’elle soit là», a-t-il confié amoureusement le 19 octobre à 50 min Inside. Et de poursuivre avec humour: «Je n’allais pas prendre une comédienne, je pense que je n’aurais pas pu rentrer à la maison.» Christophe Maé et Nadège sont les heureux parents de Jules (11 ans) et Marcel (6 ans). En juin 2017, le couple concrétisait leur amour en se disant «oui».