Chirurgie Esthétique: Halima Gadji dite Marème Dial met son ventre au labo et s’explique.

189
Chirurgie Esthétique: Halima Gadji dite Marème Dial met son ventre au labo et s’explique.


L’actrice tant adulée du cinéma sénégalais, voire africain a fait recours à la chirurgie esthétique.

Halima Gadji, pour ne pas la nommer, se sentait prisonnière dans son corps, à cause de son ventre pesant. Aujourd’hui, elle semble avoir trouvé la solution en Tunisie, grâce à une agence avec laquelle elle collabore. 

In extenso, elle donne ses raisons !

«Je l’ai fait et j’en avais besoin. Je sais qu’il y a une réelle hypocrisie autour de la chirurgie esthétique. Mais chaque femme ou chaque personne a besoin de se sentir bien dans sa peau. J’étais super sportive et très dynamique jusqu’à ce que je rencontre de vrais problèmes de santé, des dépressions sur dépressions. J’ai pris du poids à cause des médicaments et des injections. Je me suis vite retrouvée prisonnière dans un corps que je ne désirais plus. Gênée par mon corps, j’ai développé des complexes qui m’empêchaient de sortir ou même de me prendre en photo. Certains d’entre vous n’ont pas arrêté d’attaquer mon physique sans savoir ce que je traversais réellement. Aujourd’hui, la chirurgie esthétique m’a beaucoup aidée. Quand je suis sortie du bloc opératoire, je suis devenue une autre personne. Malgré la douleur, je suis très heureuse de voir le résultat. Vous avez tendance à croire que tout ce que les femmes font pour se sentir belles est forcément pour plaire aux hommes. NON, C’EST FAUX ! Les femmes veulent être bien dans leur peau et se sentir belles pour leur morale… La chirurgie esthétique peut être un bon choix pour certaines personnes, mais il est important de se rappeler que la beauté vient de l’intérieur. Il est important de se concentrer sur ce qui est vraiment important dans la vie, comme la santé et les relations. Et n’oubliez pas, tout abus est dangereux.»