Cheikh Diop, secrétaire général CNTS/FC : « Tout ce qui est passif …

0

Cheikh Diop, secrétaire général CNTS/FC est d’avis que tout ce qui est passif social doit être vidé pendant ce quinquennat, informe l’Obs.

« Pour ce nouveau quinquennat, les attentes des travailleurs sont assez importantes. Parce que nous avons un dialogue social depuis plus de 15 ans qui porte sur les revendications de restitution et qui a consacré un lourd passif social pour certains types de travailleurs. Nous voulons que le passif social soit vidé pendant ce quinquennat. Ce passif social concerne les ex-travailleurs du nettoiement, des Chemins de fer, d’Air Afrique… toutes ces entreprises qui étaient fermées et qui concernent un grand collectif. Le conflit de l’école aussi doit être définitivement réglé, en commençant par le conflit des inspecteurs. Dans le secteur de la santé et de la justice aussi, ce quinquennat doit être le lieu de discussions pour calmer les agitations et trouver des solutions.Les problèmes existent depuis le régime du Président Abdou Diouf et constitue un lourd passif social. Cependant, nous sommes d’accord que l’Etat doit avoir la volonté de les régler, mais nous, syndicalistes, devons faire montre d’une certaine souplesse pour nous inscrire dans un échéancier afin de régler tous les accords signés et non respectés ».

Laisser un commentaire