Cheikh Bamba Dièye : « Nous sommes toujours dans Yewwi Askan Wi mais…. »

93
Kiné Gaye égorgée à Pikine, Dj Boubs fond en larmes : « C’est vraiment horrible » 



Alors qu’il a soutenu l’ancien ministre Mary Teuw Niane lors des locales passées, le leader du Front pour le Socialisme et la Démocratie Benno Jubel (FSD/BJ) Cheikh Bamba Dièye réclame toujours son appartenance à la coalition Yewwi Askan wi.

« Nous sommes toujours dans Yewwi Askan Wi mais nous continuons d’exiger les principes qui ont prévalu à son existence. Nous continuerons d’exiger la transparence et le respect et le respect que nous devons les uns aux autres, la démocratie et la reddition des comptes. Le jour où je parlais, les membres de YAW, en dehors de ceux qui étaient dans la combine des listes, n’étaient au courant de ce qui s’est réellement passé. Tout ce qu’ils ont su, ce n’est qu’après», soutient l’ancien ministre de la Communication.

Poursuivant, Cheikh Bamba DIEYE appelle à consolider ladite coalition qui, selon lui, peut constituer une alternative crédible. « YAW est une très grande ambition pour le pays et regroupe beaucoup de citoyens qui espèrent, avec cette alliance au moins, créer les conditions pour une alternative crédible, de rupture. Une alternative qui va construire l’Etat de droit, la démocratie et le développement. C’est pourquoi je suis exigeant, comme d’ailleurs beaucoup d’autres membres. Nous n’avons pas le droit d’être antidémocratiques, de manquer de transparence et de respect à nos partenaires », a-t-il ajouté.

S’agissant des manifestations organisées par YAW, Cheikh Bamba DIEYE estime que celle-ci est dans son droit. « Le fond du problème c’est que Yewwi ne peut aller à des élections amputée de ses titulaires. L’alternative n’est autre chose que de reculer les élections », indique-t-il.

source senenews