Chambres réunies Cour suprême : Me Cabibel Diouf définitivement exclu du barreau

1065

C’en est fini définitivement pour Me Cabibel Diouf ! L’avocat a vu ses espoirs totalement anéantis suite au verdict de la Cour suprême lors de son audience en Chambres réunies le mardi dernier. Cette dernière a confirmé le juge de la chambre administrative de la Cour suprême qui avait prononcé la déchéance.

Selon “Les Échos”, la Cour, sous la présidence du premier Président Cheikh Tidiane Coulibaly a confirmé la Chambre administrative de la Cour suprême qui avait déclaré l’avocat déchu après sa requête. Cette dernière constituait l’ultime recours de Me Cabibel Diouf qui avait formé un rabat à la suite de l’arrêt de la Chambre administrative qui lui a été favorable. Durant la procédure judiciaire, l’avocat a perdu à tous les niveaux. En effet, il a été radié de l’ordre des avocats. Par la suite, la Chambre paritaire de la cour d’Appel a confirmé la décision de l’Ordre de le radier.

Incontenté de cette décision, Me Cabibel Diouf a formé un pourvoi en cassation et l’affaire a atterri devant la Chambre administrative de la Cour suprême statuant en matière de référé. Il avait saisi la Cour suprême, le 31 août dernier, pour contester sa radiation. Mais sa requête a été a déclarée irrecevable par la haute juridiction.

Rappel

Me Cabibel Diouf a été radié du barreau suite à son différend avec la veuve de feu Pape Babacar Mbaye, ancien ministre, ancien responsable socialiste. La dame était intéressée par un immeuble mis en vente par la Société nationale de recouvrement (Snr). Elle a remis un chèque de 62 millions de francs à l’avocat qui « réussit à acheter l’immeuble à 40 millions et établit le chèque à l’ordre de la Snr ». De son côté, la dame a fait un prêt de 40 millions pour la réfection de l’immeuble.
Se rendant compte que c’est un chèque sans provision (un chèque sans provision est émis lorsque le solde du compte bancaire est insuffisant pour régler le bénéficiaire), la Srn relance la vente de l’immeuble qui sera acheté par un immigré sénégalais. Perdant deux fois, elle enclenche une procédure contre Me Cabibel Diouf, qui a fini par être radié par l’Ordre. Ses recours au niveau de la Cour d’appel et de la Cour suprême ne serviront à rien.