“Cette mauvaise gouvernance de Macky Sall…” (Mayoro Faye)

Mayoro Faye, membre du Secrétariat exécutif national, à l’assaut du Gouvernement, parle d’un marasme économique au Sénégal. Et, l’unique responsable, argue-t-il, n’est autre que le Président Macky Sall, à cause d’une “mauvaise gouvernance”. Le libéral, invité mercredi de Senego, s’est aussi prêté à d’autres questions d’actualité. 

Que pensez-vous de la situation du pays : chantiers aux arrêts, manque de liquidité, arrestations ?

Le marasme économique a fini de plonger notre pays dans une situation d’austérité qui a conduit à des hausses de prix de produits de consommation. La dette est devenue insupportable avec environs 1 000 milliards à payer par an. Les entreprises qui conduisent les travaux tardent à rentrer dans leurs fonds. Conséquence, elles ont fini par arrêter les travaux dans les chantiers que Macky avait vendus aux Sénégalais pendant la Présidentielle. Notre pays est en train de vivre une véritable tension budgétaire parce que Macky Sall n’est pas allé vers l’essentiel. C’est sa mauvaise gouvernance qui a mis le Sénégal dans cette situation. La situation sociale et économique inquiète également les syndicats, dont les revendications sont rangées aux oubliettes …

Pourquoi le Pds est-il moins actif dans les manifs ?

Notre parti soutient sans réserve la plateforme Aar Li Nu Bokk qui se bat pour la bonne cause. Aussi avons-nous conscience que l’opposition debout doit organiser son unité et sa cohésion pour mener ensemble le combat.

Seulement, nous sortons d’une élection Présidentielle à laquelle Macky Sall et son régime ont empêché illégalement la participation de notre candidat. C’est pourquoi nous avons conscience que la priorité est aujourd’hui la réorganisation du parti, sa redynamisation, sa modernisation et son accessibilité vis-à-vis des populations en général.

Pour cela, le SGN a jugé indispensable d’opérer des innovations sous le signe de l’ouverture, permettant ainsi aux jeunes, aux femmes, aux responsables à la base ainsi qu’aux militants de la Diaspora d’être fortement représentés dans le Secrétariat exécutif national.

Le Pds est-il prêt à engager les Locales de 2020 ?

Le Pds est un grand parti qui a une bonne expérience des élections. Le Secrétaire Général National, Me Wade a proposé une feuille de route. Nous préparons une tournée nationale suivie de la vente des cartes et ensuite le parti procédera au renouvellement des structures de base pour désigner les délégués au congrès. Ces moments nous permettront davantage d’animer le parti et de remobiliser les troupes pour nous engager convenablement dans la bataille des Locales.