Cémile Sancak (FMI) : «Le prix de l’électricité est élevé au Sénégal»

La Représentante-résidente du Fmi à Dakar, Cémile Sancak, reconnait la cherté de l’électricité. «Le prix de l’électricité est élevé au Sénégal à cause des coûts élevés des facteurs de production», a-t-elle déclaré, dans une interview de deux pages accordée à L’Observateur.
Toutefois, elle rassure que le prix de l’électricité va baisser dans les prochaines années à la faveur de la production d’électricité, à partir des récentes découvertes de gaz, à travers le «gas-to-power».
Quid de la hausse du prix de l’électricité qui serait conditionnée par le Fmi ? Sancak se dédouane et précise que cette augmentation des coûts de l’électricité n’est pas une condition du programme de l’Instrument de coordination de la politique économique (Icpe).
L’Icpe a pour objectif de soutenir les efforts déployés par le pays pour consolider la stabilité macroéconomique et favoriser une croissance soutenue et inclusive. «La priorisation des dépenses relève des autorités», précise-t-elle.