Ce qu’on peut retenir de la plainte de Mamour Diallo contre Sonko

Ce qu’on peut retenir de la plainte de Me Elh Diouf, avocat de Mamour Diallo ? Deux choses pour l’instant retiennent l’attention. Et, c’est l’intéressé lui même qui donne la primeur.

Deux infractions

Me El Hadj Diouf est au Tribunal de Dakar, ce vendredi, pour porter plainte contre Ousmane Sonko. L’avocat de Mamour Diallo vise deux infractions : diffamation et diffusion de fausses nouvelles.

Fausses nouvelles

Selon la robe noire, pour le délit de diffusion de fausses nouvelles ou de fausses informations, si les infractions sont imputables à la personne sont avérées, elle est arrêtée immédiatement et envoyée en prison.

Pour rappel, la diffusion de fausses nouvelles est une infraction pénale consistant à publier, diffuser ou reproduire, par n’importe quel moyen, des informations fausses

Diffamation

Ce qui n’est pas le cas pour le délit de diffamation. Ici, le mandat de dépôt n’est pas immédiat. Donc, on On peut ne pas aller en prison.
La diffamation est un concept juridique désignant le fait de tenir des propos portant atteinte à l’honneur d’une personne physique ou morale.

Plaintes 

A rappeler que tout ce méli-mélo est lié à l’affaire des  94 milliards FCfa. Dans laquelle Mamour Diallo, ex DG des Impôts est accusé par Ousmane Sonko, leader de Pastef, d’avoir détourné ladite somme. Après Ousmane Sonko, les avocats de Mamour Diallo et Frapp/France dégage ont déposé leur plainte, ce mardi.