Caution fixée à 20 millions: Benoit Sambou y voit une «rationalisation» …

Si la société civile et une partie de l’opposition jugent élevée la caution retenue pour les élections locales à venir, du côté de la mouvance présidentielle, l’on explique ce montant par un souci de rationalisation de ces échéances. «Il s’agit de rationaliser la participation aux élections comme cela a été fait lors de l’élection présidentielle », a fait savoir Benoit Sambou, plénipotentiaire de l’Alliance pour la République (Apr), à nos confrères de la Rfm.

Le responsable du parti présidentiel rappelle dans la foulée que le scrutin du 24 février passé « était, du point de vue des observateurs, l’une des élections les mieux organisées dans ce pays ». Toutefois, Sambou dit ignorer les critères ayant guidé la fixation de ce montant (10 millions pour les municipales et 10 millions pour les départementales ».