Catégorie : FOOT

L’équipe du Sénégal ‘’est assez outillée et pourvue en hommes d’expériences’’ pour passer le cap d’un match couperet comme celui qu’elle doit jouer contre de la Colombie, ce jeudi à Samara, pour la 3-ème journée du premier tour, a analysé l’ancien attaquant des Lions, Diomansy Kamara, dans un entretien exclusif à l’APS.  “S’il est vrai que la Colombie est une grande équipe pourvue de stars, on ne peut pas négliger la présence de joueurs dans le groupe du Sénégal ayant eu dans un passé récent à faire face à ce genre de défi’’, a rappelé le consultant de la chaîne française Canal Plus.  L’ancien attaquant de West Bromwich Albion (élite anglaise) cite en exemple la Ligue des champions qui a vu Sadio Mané jouer “plusieurs matchs couperets cette saison où avec ses coéquipiers, ils ont dû faire face pour conserver l’avantage acquis lors de la manche aller’’.   ’’Le club et la sélection, c’est différent, mais il saura en tant que capitaine faire passer les bons messages’’, a-t-il rassuré, évoquant aussi le sélectionneur national, Aliou Cissé.  ’’Jusqu’à présent, ses choix ont été couronnés de succès au vu des résultats et je le vois réussir un bon coup contre la Colombie’’, a estimé l’ancien attaquant. Il a rappelé qu’Aliou Cissé a “vécu cela de l’intérieur en 2002 contre une équipe sud-américaine (Uruguay) avec les (Omar) Daf, Lamine Diatta et autres Tony Sylva, actuellement présents dans le staff’’.  Et à côté de Sadio Mané, dans chaque ligne de la sélection nationale, il y a un joueur de très haut niveau en défense avec Kalidou Koulibaly et au milieu avec (Idrissa) Gana Guèye qui peuvent donner le ton, a-t-il par ailleurs relevé.  ‘’Je suis très confiant même si on aura à faire à un gros morceau’’, a-t-il assuré, soulignant que les Lions doivent jouer le match en cherchant les 3 points de la victoire. ‘’Ce sera un match de coupe du monde à résultat immédiat’’, a insisté Diomansy Kamara, nommé ambassadeur lors du match Sénégal-Pologne (2-1) pour l’entrée en matière des Lions à cette coupe du monde.

Neymar a compris qu’il avait franchi la ligne blanche en insultant le capitaine brésilien Thiago…
|