C****o du Cap-Vert : Frayeur autour de 7 cas confirmés de Covid-19

184

Le C****o du Cap-Vert risque de se transformer en cluster géant si les autorités étatiques et sanitaires ne font rien. Du moins selon une source de Seneweb qui donne des renseignements inquiétants sur 7 cas confirmés de Covid-19 qui circuleraient tranquillement et partageraient les espaces publics avec les autres clients de l’hôtel et le personnel. Il s’agirait, selon les informations de Seneweb, d’un groupe de 30 joueurs qui participaient au tournoi de P***r au Red Games du 27 juin au 4 juillet 2021.
Avant de reprendre leur vol le 5 juillet, les joueurs ont effectué, le 4 juillet, leurs tests Pcr de routine dans la salle Ngor du C****o du Cap-Vert. La direction de l’hôtel qui avait prévu un cocktail d’au-revoir pour remercier ses hôtes, le 5 juillet à 16 heures, a dû surseoir à cet évènement puisque 7 tests Pcr étaient revenus positifs à la Covid-19. Les personnes concernées étaient donc obligées de prolonger leur séjour à l’hôtel car ne pouvant pas prendre leur vol.
Des informations cruciales que la direction n’a pas cru bon de communiquer au personnel. Préférant ainsi garder secrètes ces informations sanitaires. Plus grave encore, renseigne notre source, les 7 cas positifs n’ont jamais été isolés comme l’exigent les normes sanitaires en vigueur. Ils continuent, en effet, de côtoyer le personnel de l’hôtel et les autres clients et de fréquenter les espaces publics : le restaurant, la piscine…
La direction nie les faits
Conséquence : plusieurs agents du personnel de l’hôtel (cuisine, pâtisserie et sécurité) sont malades avec des symptômes de Covid-19, poursuit notre source.
Joint par Seneweb après moult tentatives infructueuses, la directrice générale adjointe Mme Richardeau botte en touche. « Les informations que vous avez reçues sont fausses » soutient la directrice sans entrer dans les détails. Toutefois, elle promet de nous mettre en rapport avec le directeur général de l’Hôtel dès son retour de congés. D’ici là, personnel et clients de l’hôtel craignent pour leur santé.