CARTE – Les moustiques tigres actifs dans 58 départements en France

Atlantiques.

Par ailleurs, 9 départements sont désormais en vigilance orange, c’est à dire que le moustique y a été intercepté ponctuellement au cours des 5 dernières années. Dans ces départements, il faut commencer à être vigilant et adopter les gestes de protection : Allier, Doubs, Indre et Loire, Jura, Loir et Cher, Haute Loire, Oise, Yonne, Val d’Oise.

Enfin, 29 départements sont en vigilance jaune : ces départements font l’objet d’une veille entomologique spécialement dédiée à la surveillance du moustique tigre, sans qu’aucun spécimen n’y ait été intercepté ponctuellement : Ardennes, Aube, Calvados, Cantal, Côtes d’Armor, Creuse, Eure, Eure et Loir, Finistère, Ille et Vilaine, Loiret, Manche, Marne, Haute Marne, Mayenne, Meurthe et Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nord, Orne, Pas de Calais, Haute Saône, Sarthe, Seine Maritime, Somme, Haute Vienne, Vosges, Territoire de Belfort.
Comment reconnaître un moustique tigre ? [VIDÉO]

Les moustiques tigre sont rayés, noir et blanc, et de taille petite (2 à 3 mm).
Prenez vos moustiques tigre en photo

Selon une étude Ifop réalisée l’an dernier pour Vigilance-Moustiques, 43% des Français résidant dans un département en vigilance rouge ne savent pas reconnaître un moustique tigre et seulement 4% connaissent toutes les maladies qu’il peut transmettre. C’est pourquoi Stéphane Robert président de Vigilance-Moustiques, lance sur sa page Facebookun appel à la vigilance citoyenne. « Si vous voyez un moustique tigre, prenez-le en photo avant de l’écraser si possible. C’est très important pour la veille sanitaire de savoir partout où il est présent ». Les photos peuvent ensuite être envoyées au site spécialisé, qui actualisera ainsi ses cartes.
8 gestes pour se protéger du moustique-tigre

Éliminer les eaux stagnantes où les moustiques femelles pondent leurs oeufs (coupelles de pots de fleurs, gouttières).
Changer l'eau des plantes et des fleurs une fois par semaine.
Couvrir les réservoirs d'eau avec un tissu.
Ramasser les fruits tombés au sol.
Tailler les herbes hautes et les haies, débroussailler régulièrement.
Appliquer des produits répulsifs (antimoustique) sur la peau.
Porter des vêtements amples et couvrants de teinte claire.
Faire dormir les bébés sous une moustiquaire.

Voir aussi : comment fabriquer vous-même une bougie anti-moustiques
A lire aussi :

Les huiles essentielles efficaces contre les moustiques
Moustiques : qu'est-ce qui les attire ?
Les remèdes de grand-mère pour soulager les piqûres d'insectes
Tique : comment l'enlever ? Que faire en cas de piqûre ?
Chenilles processionnaires urticantes : photos, bons gestes

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes