Capitaine Oumar Touré : “Je vais combattre jusqu’à ce que le ministre de l’Intérieur démissionne…”

Accusé d’être à la solde de Ousmane Sonko, l’enquêteur Oumar Touré a démissionné de la gendarmerie. Actuellement à Touba, il conseille à la jeunesse de manifester pacifiquement et d’épargner les biens des citoyens. Le désormais ex-capitaine de gendarmerie demande aussi la démission du ministre de l’Intérieur, du ministre de la justice et du procureur de la République.

“Ils m’ont poussé à bout jusqu’à ce j’abandonne ce à quoi je tenais le plus (Ndlr : la gendarmerie), je vais combattre jusqu’à ce que le ministre de l’Intérieur démissionne, de même que le ministre de la Justice et le procureur de la République”,  a fait savoir le capitaine Oumar Touré, selon qui, “Antoine Diome devait apaiser la tension au lieu de la raviver.”

L’enquêteur  reconnait toutefois qu’il était tenu à une obligation de réserve, mais que l’Etat n’a pas appliqué la réciprocité,  car depuis que les procès-verbaux sur l’affaire Sweet Beauté ont fuité, des hommes en tenue l’espionnaient dans ses déplacements. Ne connaissant pas leur intention, il avait peur pour sa vie.

(audio)