Cancer du sein : un médicament pourrait bloquer sa propagation

En cas de cancer du sein, un médicament utilisé pour soigner l’arthrite pourrait bloquer la propagation des cellules cancéreuses vers les os.

Les chercheurs des universités de Manchester et de Sheffield (Grande-Bretagne) ont découvert qu’en cas de cancer du sein,des médicaments couramment prescrits pour soigner l’arthrite pouvaient empêcher la propagation des cellules cancéreuses vers les os.
Sur le même sujet
Différentes anomalies peuvent apparaître lors de la palpation.
Autopalpation des seins : les principales anomalies

On sait que le cancer du sein a tendance à se développer ets’installer dans d’autres organes, notamment dans les poumons et les os. Dans une étude menée sur des souris, les chercheurs britanniques ont découvert que les antagonistes des récepteurs de l’interleukine 1, des médicaments prescrits dans certains cas d’arthrite, réduisaient de deux tiers le risque que les cellules tumorales s’accrochent aux os.
14 % des souris seulement ont développé un cancer secondaire

Après le traitement avec de l’anakinra, seulement 14 % des souris participant à l’étude ont développé des tumeurs secondaires dans les os, contre 42 % des rongeurs témoins. Les scientifiques vont poursuivre leurs recherches pour voir si les effets du médicament sont identiques sur la propagation du cancer du foie ou vers les poumons.

En France, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme : 58 000 femmes sont touchées chaque année.

A lire aussi :

Cancers du sein : certains polluants augmentent le risque de métastases
Une femme apprend son cancer du sein au musée
Cancer du sein : des opérations moins mutilantes

Inscrivez-vous et recevez gratuitement votre livret de recettes minceur et gourmandes