Cancer de la prostate : 2 tasses de café (minimum) par jour pour le prévenir

Boire (au moins) 2 tasses de café par jour protégerait les hommes contre le cancer de la prostate, responsable de 9000 décès par an.

Voici une bonne nouvelle pour les amateurs de café : selon une récente étude chinoise, boire (au moins) 2 tasses chaque jour réduirait le risque de développer un cancer de la prostate. Pour rappel, en France, environ 50 000 nouveaux cancers de la prostate sont diagnostiqués chaque année : cette pathologie exclusivement masculine (qui est le cancer le plus fréquent chez l’homme) est responsable d’environ 9000 décès par an.
Sur le même sujet
cancer prostate
Cancer de la prostate : diagnostic, symptômes, traitements

Publiée dans le BMJ Open et conduite par la Shengjing Hospital of China Medical University (en Chine), cette étude a passé au crible des données médicales concernant 1,1 million d’hommes aux États-Unis, en Europe et au Japon.
Les hommes qui boivent du café ont un risque diminué de développer un cancer de la prostate

Résultat ? Les chercheurs chinois ont constaté que les hommes qui buvaient entre 2 et 9 tasses (!) de café par jour avaient, en moyenne, un risque réduit de 9 % de développer un cancer de la prostate au cours de leur vie. Mieux : chaque tasse de café supplémentaire réduisait encore le risque de 1 %.

Le café, une boisson bonne pour la santé. On connaissait déjà les (nombreux) bienfaits-santé du café : cette boisson préviendrait certaines maladies chroniques (cancer du sein, mélanome…), limiterait le risque de surpoids (donc d’obésité), réduirait les calculs biliaires et stimulerait même le cerveau !

Mais attention, le café n’a pas que des avantages : ainsi, selon certaines études scientifiques, un excès de caféine pendant la grossesse pourrait favoriser une naissance prématurée ou même un décès intra-utero. En-dehors de la grossesse, boire plus de 6 cafés par jour peut provoquer de l’anxiété, de la nervosité ou encore des tremblements. Les « gros buveurs » de café ont ainsi un risque accru de migraines et d’insomnies. Bref, le café, oui, mais avec modération…

À lire aussi :

Penser à une tasse de café booste le cerveau
Je fais moi-même... ma tisane digestive
Peut-on continuer à boire du café lorsqu'on est enceinte ? La science répond

Inscrivez-vous à la Newsletter de Top Santé pour recevoir gratuitement les dernières actualités