CAN 2019 : de surprises en surprises

Cette 32e édition de la CAN 2019 est loin de tirer son épilogue. Difficile de connaître le futur vainqueur à l’heure où nous sommes, au vu des nombreux rebondissements notés dans ces huitièmes de finale.

La victoire du Madagascar (image) devant la République Démocratique du Congo en huitièmes de finale est le gros exploit de cette CAN. Après une participation historique, les Malgaches ont encore réussi à étonner le football africain. Une nouvelle surprise qui laisse à dire que cette Coupe d’Afrique des Nations nous réserve encore d’autres rebondissements. Mais, avant cela, des déceptions grandes ont déjà créé de coups de tonnerre chez certains champions.

Des champions qui tombent

Personne ne pouvait s’y attendre. L’Égypte a été sortie prématurément de sa CAN par l’Afrique du Sud. Une grosse surprise qui a mis les Égyptiens dans une situation de désillusion totale.  La nation la plus titrée du continent sort alors par la petite porte devant son propre public. Pourtant, les vice-champions d’Afrique comptaient sur leur star Mohamed Salah, mais ce dernier n’a pu régler tous les problèmes.

La plus grosse surprise est l’élimination du Cameroun, champion d’Afrique en titre. Les Lions indomptables ont été sortis par le Nigeria dans une rencontre qu’ils ont pourtant bien démarré. Mais, le Cameroun a été surpris dans cette CAN.

Une autre grosse déception est celle du Maroc de Hervé Renard. Les Lions de l’Atlas ont été contraints d’aller à la séance des tirs au but par des Béninois sans complexe qui avaient mené jusqu’aux dernières minutes. Là, également, un autre champion est tombé.

Entre le Ghana et la Tunisie, un géant va tomber

Un autre champion d’Afrique va forcément quitter la compétition, ce soir du côté de Ismaïlia. Le Ghana fera face à la Tunisie dans un choc où deux vainqueurs seront sous pression. Les Ghanéens, qui ont atteint les demi-finales des six dernières CAN, comptent bien faire mieux. De leur côté, les Tunisiens courent après une place dans le dernier carré du tournoi depuis leur sacre, en 2004, à domicile. Du coup, ce match sera d’un enjeu énorme.

Attention aussi à la Côte d’Ivoire championne d’Afrique en 2015, qui défie le Mali, ce lundi, à Suez.