CAN-2019 : Dans l’intimité des femmes reporters sportives

Elles sont huit femmes à figurer dans le lot des journalistes sénégalais qui ont fait le déplacement au Caire pour la couverture de la 32e édition de la CAN 2019. Qui dit compétition continentale parle forcément d’efforts physiques, courage et patience.

Surtout que cette fois, la CAN se joue à 24 équipes et qu’en Egypte, toutes les conditions ne sont pas réunies. Du coup, elle va durer un mois.

Mais, il semble ces femmes reporters sportives s’adaptent à toute sorte de situation. En tout cas, elles sont convaincues des missions nobles attachées au Sport. Au point de partager le même idéal que les hommes qu’elles côtoient tous les jours dans ce métier.

Pourtant, elles éprouvent parfois des difficultés à la quête de l’information puisqu’elles sont souvent bousculées en zones mixtes lors des matches. Ce, malgré leur expérience.

Mais, l’amour qu’elles ont pour ce métier est au dessus de tout, raison pour laquelle elles arrivent à tirer leur épingle du jeu. Une péripétie que quatre d’entre elles racontent.