Cameroun : Le départ de l’Imam de la mosquée sénégalaise exigé

285

La mosquée sénégalaise de Douala, au Cameroun, risque de célébrer la Tabaski sans imam. La tension va crescendo pour son départ, à quelques jours de la fête religieuse.

La mosquée sénégalaise dans l’arrondissement de Douala 2e, a été le théâtre des violences verbales, jeudi 15 juillet 2021, rapporte panoramapapers.com, visité par Senego.

30 ans au poste

En effet, il y a mésentente au s**n de la communauté sénégalaise de Douala où les fidèles exigent illico presto le départ de l’Imam en poste depuis 30 ans. Et la mosquée risque de se retrouver sans imam, à quelques jours de la célébration de la fête du mouton.

Gestion opaque ?

A en croire certaines indiscrétions, il est reproché à l’imam principal sa gestion opaque. L’ambassadeur du Sénégal au Cameroun, venu aux nouvelles, a été copieusement hué par une partie des fidèles favorables au départ de l’homme de Dieu.