Burkina Faso: Les familles des 11 personnes décédées en garde à …

Les 11 personnes mortes dans le cadre de leur garde à vue au Burkina Faso continue de faire couler beaucoup d’encre. En effet ces victimes avaient été épinglés lors d’un opération de lutte contre le trafic et la consommation de drogue.

Au Burkina Faso, 11 personnes sont décédées dans une cellule de l’unité antidrogue de la police le 15 juillet, informe RFI. Les familles n’ont toujours pas accès aux corps des victimes. Elles se sont rendues, mercredi 17 juillet, à la morgue pour le début des autopsies. Un sentiment de colère domine chez ces familles qui ne savaient pas pour la plupart que leurs proches avaient été interpellés dans le cadre d’une opération de lutte contre le trafic et la consommation de drogue.