Burkina : 11 personnes gardées à vue à l’unité Anti-Drogue trouvent la mort

Onze personnes ont été retrouvées mortes alors qu’elles étaient gardées à vue à l’unité Anti-Drogue au Burkina Faso pour des infractions relatives à la législation des stupéfiants. Selon la « Radio Omega », dans un communiqué publié, des médecins légistes ont été requis à l’effet de procéder à des examens et autopsies nécessaires dans le cadre d’une enquête ouverte par le Procureur du Faso.