Bundesliga: Le Bayern Munich limoge son coach, Niko Kovac

C’est officiel, Niko Kovac n’est plus l’entraîneur du Bayern Munich. Le club bavarois a lourdement chuté samedi sur la pelouse de Francfort (5-1).

Avis aux intéressés, le poste d’entraîneur du Bayern Munich est libre. Niko Kovac vient d’être viré. Son départ a été acté et officialisé ce dimanche soir. Le Croate de 48 ans, ancien joueur du Bayern (2001-2003), avait pris la tête du club bavarois à l’été 2018 en succédant à Jupp Heynckes. Vainqueur de la Bundesliga la saison dernière, le Bayern occupe la 4e place après sa lourde défaite sur la pelouse de l’Eintracht Francfort ce samedi (5-1), à quatre points du leader, le Borussia Mönchengladbach. Les Munichois n’ont gagné cette saison que cinq de leurs dix premiers matchs de Bundesliga (18 pts), signant leur plus mauvais départ depuis la saison 2010-2011. Ils n’avaient pas non plus encaissé cinq buts en championnat depuis plus de dix ans (5-1 contre Wolfsburg en avril 2009).

« La performance de notre équipe ces dernières semaines et les résultats nous ont montré qu’il fallait agir, explique le président bavarois Karl-Heinz Rummenigge. Uli Hoeness, Hasan Salihamidži? et moi avons eu une conversation ouverte et sérieuse avec Niko sur cette base dimanche, avec le résultat consensuel selon lequel Niko n’est plus l’entraîneur du FC Bayern. Nous regrettons tous ce développement. Je voudrais remercier Niko Kovac, au nom du FC Bayern, pour son travail, en particulier pour sa victoire en double la saison dernière. »

Flick pour l’intérim

Le Bayern annonce que l’actuel adjoint Hans Flick prend l’équipe pour la préparation du match contre l’Olympiakos mercredi en Ligue des champions et du choc face au Borussia Dortmund samedi en Bundesliga. Mais des techniciens à la grande réputation sont sur le marché, comme Massimiliano Allegri et José Mourinho. Le Bayern ne peut pas laisser indifférent. Niko Kovac s’en va lui avec dignité.

« Je pense que c’est la bonne décision pour le club pour le moment, explique-t-il dans le communiqué du Bayern. Les résultats, ainsi que la manière dont nous avons joué pour la dernière fois, m’ont amené à prendre cette décision. Mon frère Robert (qui était adjoint, ndlr) et moi-même remercions le Bayern pour la dernière année et demie. Notre équipe a remporté le championnat, la Coupe d’Allemagne et la Supercoupe. C’était un bon moment. Je souhaite le meilleur au club et à l’équipe. »