Brexit: le Royaume-Uni déplore «très peu de progrès» dans les négociations avec Bruxelles

Les négociations autour de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne s’avèrent toujours chaotiques, selon un communiqué des Britanniques vendredi 15 mai. David Frost, le négociateur britannique, «regrette que très peu de progrès aient été faits en vue d’un accord sur les questions les plus importantes» avec Bruxelles. Le Royaume-Uni et l’UE doivent s’accorder sur leur relation commerciale post-Brexit. David Frost prône un «changement d’approche» afin d’arriver à un accord qu’il croit encore «possible» d’ici la fin de la période de transition, fin 2020. Michel Barnier, négociateur en chef de l’UE sur ce dossier, a lui qualifié de «décevant» le troisième cycle de pourparlers avec Londres.