Bradage littoral Guédiawaye : Seydi Gassama exprime son désaccord

166

La bande protectrice de filaos du littoral de Guédiawaye, objet de toutes les convoitises, est officiellement déclassée du domaine des Eaux et forêts par le président de la République. Seydi Gassama, directeur Amnesty international/section Sénégal, monte au créneau et dénonce.

“Cette bande de filaos faisait la beauté du littoral, en plus d’être une barrière contre la mer et les dunes de sable. Au lieu de replanter et d’entretenir les filaos, on les remplace par du béton. L’endettement frénétique ne suffit pas, il faut déclasser et vendre des terres“, a-t-il twitté.

Image
Image

Rappel

Cela concerne une superficie de 150,58 ha, cette forêt classée, ceinturée par la Vdn 3, est déclassée “pour la réalisation de d’infrastructures et d’équipements ainsi que la construction de logements, selon la répartition suivante : 43,92% réservés à l’habitat, 21,01% aux voiries et réseaux divers, et 35% aux équipements”.