Brad Pitt réagit aux spéculations sur sa vie amoureuse

Dans une interview donnée au «New York Times», publiée le lundi 9 décembre 2019, Brad Pitt a démenti toutes les relations qu’on lui prête depuis son divorce d’avec Angelina Jolie.

Alors qu’il répondait aux questions posées par le «New York Times» à propos de sa brillante carrière d’acteur à Hollywood, dans une interview publiée le lundi 9 décembre 2019, Brad Pitt s’est prononcé face aux rumeurs concernant sa vie amoureuse, quelque chose de chronique depuis son divorce d’avec Angelina Jolie.

Lorsque le journaliste lui a demandé s’il lisait ce que les médias ont publié sur son compte, l’acteur de 55 a répondu : «Je ne fais pas tout mon possible pour l’éviter; je ne le cherche tout simplement pas. Je ne sais pas avec combien de femmes ils ont dit que je sortais depuis deux ou trois ans, et rien de tout cela n’est vrai».

Depuis qu’Angelina Jolie a demandé le divorce en septembre 2016, la vie amoureuse de la star de «Once Upon a Time in… Hollywood» fait en effet l’objet de nombreuses spéculations. Les médias ont par exemple cru qu’il avait eu une aventure avec l’actrice Charlize Theron au début de l’année 2019, ou plus récemment avec Alia Shawkat, qui joue dans la série «Arrested Development». Brad Pitt a tout nié en bloc lors de cette interview.

Les relations de l’acteur ont toujours été fortement médiatisées, surtout au début de sa carrière où il a connu plusieurs histoires d’amour successives avec Juliette Lewis (de 1990 à 1993), Jitka Pohlodek (de 1993 à 1994), Gwyneth Paltrow (1994-1997) et Jennifer Anniston, avec qui il a été marié de 2000 à 2005.

«J’ai passé la plupart des années 1990 à me cacher et à fumer de l’herbe. J’étais trop mal à l’aise avec toute cette attention», a-t-il ajouté. Brad Pitt a ensuite affirmé être aujourd’hui plus à l’aise avec son exposition sur le devant de la scène médiatique. «Je suis arrivé à un moment où je savais que je m’emprisonnais. Maintenant je sors et je vis ma vie, et généralement les gens sont plutôt cools», a-t-il conclu.