Boy Djiné Prend Un Gros Risque Pour être Libéré

477
Single Post


Single Post
Boy Djiné prend un gros risque pour être libéré
Boy Djiné est en colère. Il déclare ne pas comprendre son maintien en détention alors que, affirme-t-il, il a purgé sa peine. Pour se faire entendre, il a décidé d’entamer ce jeudi une grève de la faim.

«Baye Modou (Fall, à l’état civil) ne comprend pas l’acharnement dont il est victime. Le dossier de la Casamance dont on l’accuse, il dit qu’il n’est nullement concerné, rapporte dans les colonnes de Enquête un membre de la famille de Boy Djiné. Les filiations de l’auteur ne sont pas identiques aux siennes et les empreintes digitales l’ont blanchi.»

Le parent de Baye Modou Fall poursuit : «Vu qu’on veut lui coller une peine pour un délit qu’il n’a pas commis, il a décidé d’entamer une grève de la faim pour se faire entendre.»

Il conclut : «Pourquoi le garde-t-on en p****n ? Pourquoi ne respecte-t-on pas sa dignité humaine ? Pourquoi ont-ils peur de sa libération ? Depuis dix ans il est entre les mains de la justice, il est temps qu’on le libère.»