Bougane Gueye Dani, une vision, un phénomène qui impose sans masque, ni gants, ses valeurs dans l’arène politique sénégalaise

76
Bougane Gueye Dani, une vision, un phénomène  qui impose sans masque, ni gants, ses valeurs dans l’arène politique sénégalaise



Bougane Guèye Dany est-il dans un processus payant à court ou à long terme ? Difficile d’y répondre sans usurper la place des visionnaires ou des devins. Mais le moins que l’on peut constater pour être confirmé par ses actes est que le leader de la coalition Gueum Sa Bopp, depuis son entrée dans l’arène politique sénégalaise, adopte une nouvelle philosophie et plante des jalons qui s’éloignent du suivisme, dictant ses propres règles de jeu. Une stratégie payante qui fait de lui un homme très surveillé aussi bien du côté du pouvoir que de l’opposition.

Sans masque, ni gants, Bougane Guèye Dany, leader de Gueum Sa Bopp, un mouvement devenu aujourd’hui une coalition, depuis son entrée dans l’arène politique sénégalaise, avec sa nouvelle philosophie politique qui s’éloigne du suivisme déroute plus d’un. « Tourner la page des dinosaures politiques du Sénégal » en se fondant sur la foi et la capacité en soi le motive d’où sa nouvelle vision « Gueum Sa Bopp ou la foi en soi ».
Même si ses stratégies sont considérées à tort comme des échecs par ses détracteurs, (en atteste sa campagne payante des récentes législatives), Bougane fidèle à sa constante, maintient le cap et il arrive toujours à s’en sortir victorieux.
Recalé pour la présidentielle 2019, il a refusé d’abdiquer, et sa détermination lui a valu d’arrivé avec sa Coalition Gueum Sa Bopp troisième aux élections locales de janvier 2022. Malgré une rebelote sournoise pour les législatives de juillet dernier, il a battu campagne avec en bandoulière « NTM ou non à un troisième mandat » ratissant largement à travers le pays avec à l’arrivée une nette victoire de l’opposition, même si elle est contestée par le camp d’en face.
Qu’est-ce qui « dope » Bougane Guèye Dany, le leader de la Coalition Gueum Sa bopp ? Serait-on tenté de se demander. Malgré ses « défaites électorales », l’homme maintient le cap et semble les capitaliser en expérience politique en sortanr toujours une nouvelle carte du jeu.
Assurément, Bougane Guèye Dany est dans un processus payant à court ou à long terme, car refusant le suivisme et dictant ses propres règles de jeu, il insiste sur sa vision claire en s’investissant à long terme pour un meilleur devenir de ce peuple qu’il aime passionnément, selon certains observateurs politiques. Une attitude qui renvoie à un slogan jadis habitué aux Sénégalais et qui faisait vibrer le patriotisme : « Nous, c’est le Sénégal qui nous intéresse ! »

Avec la présidentielle sénégalaise qui s’annonce en février 2024, le jeune leader politique poussé à la porte de sortie par une certaine presse et des acteurs politiques, de l’opposition comme du pouvoir, arrivera-t-il à imposer une révolution anti système et un renouveau anti libéralisme et socialisme au Sénégal ?
Seul le temps nous édifiera ….
En tout cas pour ces récentes élections législatives dont la victoire est réclamée par l’inter coalition Yewwi Askan Wi-Wallu Sénégal, Bougane Guèye Dany y a beaucoup contribué. Une stratégie que des analystes ont perçu comme un « réchauffement » pour la prochaine présidentielle de 2024…..