Blocage de la corniche: Ce que réclamaient les étudiants

Les étudiants de l’Ecole nationale supérieure de l’enseignement professionnel et technique (Ensetp) ont bloqué, ce matin, les deux voies de la corniche. Ils réclamaient le paiement de la subvention de leur mémoire. Car, «depuis le mois d’avril, on est en mouvement parce qu’ils refusent de nous payer nos subventions de mémoire.

On a démarré nos grèves, après, ils ont décidé de nous rencontrer. Ils nous ont demandé de surseoir à notre mouvement parce qu’ils ont décidé de transférer nos doléances aux affaires juridiques. Depuis lors, rien n’a été fait», a fait savoir Idrissa Mané, Président de l’Amicale des étudiants de l’Ensetp. Sur iradio, Idrissa Mané indique : «Nous avons bloqué hier les activités pédagogiques et administratives.

Aujourd’hui, la corniche, sans pour autant recourir à la violence. Nous avons eu une attitude responsable, en laissant passer les ambulances.» Pour M. Mané, la subvention «est un droit pour tout étudiant qui écrit un mémoire, qui est une production intellectuelle basée sur des recherches qui nécessitent des déplacements et des dépenses. Cette somme s’élève à 150 000 F Cfa pour les sortants. Et ils ne sont pas moins de 100 étudiants à réclamer cette sommes». Ces étudiants tiennent pour responsable les autorités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici