Birahim Seck : “Les sites miniers s’avèrent être de véritables catastrophes environnementales…”

301

“Au moins 5 milliards restent non recouvrés, par les collectivités territoriales…“, selon Birahim Seck qui répond à Omar Sarr.

Complicité…

Et c’est sur sa page Facebook que le Coordonnateur national du Forum Civil a tiré sur le ministre des Mines et de la Géologie en ces termes : “Complicité, duplicité ou incapacité du ministère des Mines et de Géologie à rendre opérationnels certains Fonds miniers“.

“En 2019, au moins 5 milliards restent non recouvrés, par les collectivités territoriales, au titre du Fonds d’Appui au Développement Local (FADL)“, souligne Birahim Seck.

Catastrophes socio-environnementales…

Il poursuit : “De plus, les sites miniers s’avèrent être de véritables catastrophes environnementales et sociales alors que la loi exige des titulaires de permis et autres d’ouvrir et d’alimenter un compte fiduciaire dédié à la réhabilitation. On assiste, cependant, à une diversion voulue et entretenue pour ne pas rendre opérationnel le Fonds de Réhabilitation des Sites Miniers (FRSM)“.