Birahim Seck alerte sur les Fondations des Premières dames

Le Coordonnateur du Forum civil attire l’attention des autorités sur la nécessité de contrôler les financements des Premières dames et de toutes les Organisations à but non lucratif. D’après Birahim Seck, ces structures restent des sources potentielles de blanchiments de capitaux et de financements du terrorisme. Selon L’As, il demande aux autorités d’exercer un véritable contrôle leurs fonds par la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) et le Procureur de la République.