« Bienveillance » est désigné mot de l’année 2018

0

Comme tous les ans en décembre, les éditions Le Robert proposent aux internautes d’élire le mot de l’année. Et en 2018, les Français ont choisi un mot qui fait chaud au cœur.

Tous les ans, les lexicologues du célèbre dictionnaire Le Robert invitent les internautes à sélectionner parmi 100 mots celui qui, selon eux, a marqué l’actualité des douze derniers mois. Ainsi, en un seul mot, il est possible de saisir les tendances, les phénomènes de société ou l’ambiance d’une année. Les Français avaient jusqu’au 13 décembre pour choisir leur préféré sur le compte Twitter de l’éditeur. Finalement, après « vivre-ensemble » en 2016 et « perlimpinpin » en 2017, c’est donc le doux terme « bienveillance » qu’ont choisi les votants pour représenter 2018.

Voir l’image sur Twitter

Le Robert

@LeRobert_com

Après les mots VIVRE-ENSEMBLE (2016) et PERLIMPINPIN (2017), BIENVEILLANCE est élu mot de l’année, suivi de près par CLIMAT et INFOX. #MotDuRobert2018
99
16:37 – 13 déc. 2018

95 personnes parlent à ce sujet

Un mot devenu omniprésent

La bienveillance, c’est le « sentiment par lequel on veut du bien à quelqu’un », la « disposition favorable envers autrui » peut-on lire dans Le Robert. Par extension, cela signifie donc de faire preuve de « bonté », de « sollicitude », d’ « indulgence ». Envers les autres, donc, mais aussi envers soi-même. Dans une période où la psychologie prend peu à peu plus de place, notamment dans les rapports sociaux, il n’est pas étonnant que la bienveillance tente de s’installer au cœur de ceux-ci. L’on en entend par ailleurs de plus en plus parler, et ce dans tous les espaces : le métro, l’école, le boulot, l’éducation…

La bienveillance est désormais omniprésente, et le « terme est devenu un bouclier à la rancœur et la haine déversées », notamment sur les réseaux sociaux, estime quant à elle la directrice éditoriale du Robert Marie-Hélène Drivaud interrogée par Le Figaro. Parmi les mots « climat, communauté, déconnexion, diversité, inclusion, infox, mémoire, populisme, territoires », tous aussi actuels les uns que autres, c’est ainsi de la douceur que gardent en tête les Français pour 2018. Espérons qu’un mot tout aussi positif émane de cette nouvelle année 2019.

À lire aussi :

Incliner légèrement la tête faciliterait l’engagement social
Vous êtes quelqu’un d’empathique ? Remerciez la génétique !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *